Natacha Amal endettée ?

Natacha Amal qui convolait en justes noces, il y a quelques semaines avec un agriculteur reconverti dans les films d’action Jacky Buedo, semble être confrontée à des difficultés financières dont la source ne serait autre que son récent mari, qui fut condamné pour abus de confiance, à trois de mois de surcis et une forte amende. Nous avons rencontré un des créanciers de Jacques Stival qui revient sur un épisode récent qui l’aurait amener à s’entretenir avec la comédienne. IL nous a confié : « Jacques m’a recontacté pendant l’été de façon assez menaçante afin de faire taire les rumeurs qui couraient sur lui. Il était prêt à honorer sa dette vieille de deux ans. J’ai accepté de jouer le jeu et il m’a envoyé un chèque qui aurait du solder sa dette. J’ai patienté un mois avant de mettre le chèque à la banque. N’ayant plus de nouvelles, j’ai déposé le chèque et une semaine après, j’ai découvert qu’il était sans provision. Jacques a de nouveau refait surface et m’a proposé que Natacha m’appelle pour me rassurer. Soit lui ai-je dit. Je n’étais plus à un coup de fil près. Un soir, Natacha m’a appelé et nous sommes restés une heure au téléphone. Elle m’a assuré de la bonne foi de son mari mais semblait ignorer toutes les autres dettes de son mari, contractées notamment sur le film l’Echange. Elle m’a dit qu’elle était la présidente de la nouvelle société dont Jacques était le directeur et qu’à ce titre elle se portait garant de ces dettes. Je lui demandé alors de faire un geste attestant de leur bonne foi commune en faisant un virement d’une quelconque somme. Je lui ai dit même 200€. Elle m’a dit 200€, je ne les ai même pas en ce moment. Je vous propose un mandat cash de 100€ me dit-elle. J’ai reçu 10 jours après cette conversation surréaliste, un mandat de 100€ et un texto de Jacques me précisant que chaque semaine je recevrai un nouveau mandat. Depuis 1 mois j’attends toujours les fameux mandats. J’ai décidé d’attaquer à nouveau Jacques et maintenant Natacha qui était signataire de nos échanges et de la reconnaissance de dettes. Aujourd’hui, nous en sourions avec toutes les personnes qui ont côtoyé cet énargumen mythomane. »

Comment Natacha Amal a t-elle pu tomber dans cette spirale, elle qui affichait une carrière respectable et une image qui n’avait encore été écornée par les scandales. A suivre.

Écrit par