François Hollande : sa visite d’Etat au Mexique

Ce matin, le Président est arrivé à Mexico pour une visite d’Etat de deux jours. Cinquante ans après celui du général De Gaulle, ce voyage a pour vocation de rétablir de bonnes relations entre la France et le Mexique après la crise diplomatique créée par l’emprisonnement de Florence Cassez.

Accompagné des ministres Laurent Fabius, Aurélie Filipetti et Marisol Touraine, François Hollande devrait signer une trentaine d’accords et de documents dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’aéronautique, des infrastructures, de la sécurité et de l’énergie.
Une délégation de chefs d’entreprise est également du voyage. Lors d’une conférence de presse le vice-ministre des affaires étrangères, ex-ambassadeur du Mexique à Paris, a souligné l’importance de cette visite d’Etat : « la France est le 16e partenaire commercial du Mexique et pourrait devenir l’un des premiers ».

Le Conseil stratégique franco-mexicain, installé le 6 novembre 2013, remettra aux Présidents François Hollande et Enrique Peña Nieto ses premières propositions pour renforcer la coopération entre leurs deux pays.

Cependant, ce programme pourrait bien être bouleversé par l’affaire Versini… La Française accuse son ex-mari Arturo Montiel, ancien gouverneur de l’Etat de Mexico et oncle de l’actuel Président, de retenir au Mexique leurs trois enfants. Maude Versini ne les a plus revus depuis décembre 2011. La jeune femme bénéficie du soutien de Valérie Trierweiler, qui a demandé l’appui du ministère des affaires étrangères.