La téléréalité, une « branche voisine de la prostitution » selon Patrick Sébastien

Ce jeudi 24 avril, Patrick Sébastien n’a pas mâché ses mots sur le plateau du Grand 8. Invité de Laurence Ferrari, il a donné son avis sur Nabilla, Loana et plus généralement sur les candidates de la téléréalité.

Lorsque Laurence Ferrari demande à l’animateur s’il a déjà rencontré Nabilla, celui-ci répond ne pas être très intéressé avant d’ajouter : « quand je vois comment est devenue Loana, j’espère pour elle qu’elle s’en sortira mieux. J’ai de la pitié et de la compassion pour ces mômes. » Mais Patrick Sébastien ne s’arrête pas là et va plus loin dans ses propos sur la téléréalité : « c’est une branche voisine de la prostitution, affirme t il. Ce genre de filles, elles sont pas si loin que ça, quoi ».

Outrée par les propos de Patrick Sébastien, la chroniqueuse Hapsatou Sy proteste vivement : « c’est un vrai business ce qu’elle fait, qu’on n’aime ou on n’aime pas. Donc on ne peut pas assimiler ça à de la prostitution quand même. »

Et Patrick Sébastien persiste et signe : « C’est bien ce que je dis, c’est un business ! »