La rancoeur des conseillers présidentiels

Depuis janvier 2014, près de huit conseillers du chef d’Etat ont quitté l’Elysée. Ce nombre est pour le moins affligeant, mais ne fait que refléter une ambiance de travail déstabilisante voire désagréable aux côtés du Président de la République, notamment suite au remaniement orchestré au sien de l’Elysée.

Ses ex-conseillers décrivent un travail désorganisé mais surtout un manque conséquent de prises de décision certaines et sans équivoque. Ses conseillers toujours en poste comparent François Hollande à une sorte de « boîte noire », comme quelqu’un d’opaque qui prend ses décisions seul et à la dernière minute, n’usant pas des conseils apportés par ceux dont le rôle est justement de le conseiller. C’est presque un manque de confiance du Président vis-à-vis de ses conseillers qui se considère comme seul et unique stratège de l’Elysée, sévère et difficile à suivre.

Laurence Boone, conseillère économique et financière remplaçante du secrétaire général adjoint de l’Elysée Emmanuel Macron, a particulièrement critiqué la politique économique mise en place par le Président. Elle avait en effet tenu une chronique le 26 mai dernier dans le journal l’Opinion, intitulée « Arrêtons le massacre ».

Désormais, elle pourra adresser son avis directement à François hollande pour tout ce qui concerne la politique française.