Alain Juppé, probable candidat à la primaire

« Vaut mieux un sexa en forme qu’un quinqua amorti » annonçait ce matin l’ancien Premier ministre Alain Juppé, invité de BFMTV ce matin.

Le Président par intérim de l’UMP a abordé plusieurs thèmes tels que l’exclusion de Lavrilleux et l’affaire Bygmalion, sa rencontre avec Nicolas Sarkozy et a notamment fait par de ses intentions concernant les présidentielles de 2017.

Concernant sa rencontre avec l’ancien chef de l’Etat, les deux hommes sont convaincus que « l’UMP a encore un avenir », ceci mettant ainsi à mal le potentiel changement de nom du parti. La teneur de leurs échanges restant secrète, Alain Juppé a tout de même confié que la situation politique de l’UMP était au cœur de leur rencontre.

Le maire de Bordeaux ambitionne de se présenter aux élections présidentielles de 2017 bien qu’il reste assez mystérieux à ce sujet. Favorable à l’organisation d’une « primaire ouverte début 2016 », il estime qu’il est primordial de préparer un « rebond de l’UMP » en « donnant la parole aux militants »