La guerre des rappeurs dégénère

Ce lundi 21 avril, une dizaine de jeunes ont agressé très violemment un jeune employé du rappeur Booba en début de soirée. Rohff, éternel rival de Booba, serait lié au passage à tabac. Il est aujourd’hui en garde à vue.

Vers 18 heures, un groupe de jeunes ont pénétré dans le magasin Unküt de Châtelet-les-Halles. Cette boutique, lancée par Booba, est bien connu des fans parisiens du rappeur. Un jeune vendeur de 19 ans est roué de coups de pied et de coups de poing. Les agresseurs prennent la fuite quand la victime finit par perdre connaissance. Pris en charge immédiatement par les secours, il est hospitalisé d’urgence à Beaujon. Son pronostic vital est toujours engagé.

Selon la police et plusieurs témoins, le rappeur Rohff aurait pris part à cette rixe. Peu après 4 heures du matin, l’ex-membre de la Mafia K’1 Fry s’est rendu de lui-même dans les locaux du 1er district de la police judiciaire, accompagné de son avocat. Son audition devrait avoir lieu ce mardi aux alentours de 14 heures.

Booba et Rohff s’insultaient depuis des mois pendant leurs concerts et sur les réseaux sociaux. Rohff avait fortement critiqué le clip « Une vie » sur son compte Facebook : «Faut pas me montrer des vidéos comme ça… J’suis obligé d’partager Ahahah des barres, bien vu c’est tout à fait ça, khey #trop2NatureTuelaNature #Ushuaiabuzz #Viveleslikes #Fleur2Diarrhée (Sic) ». Le rappeur boulonnais avait alors immédiatement réagi sur Instagram en invitant son rival à venir le voir directement : «Il est où le gangster qui règle pas ses comptes sur le net ? Trouves moi a paname sale pédale j’suis pas l’pao tu vas voir ! ». Cet appel à la violence physique aurait donc été pris au sérieux… Booba vient tout juste de dévoiler un message de soutien à la jeune victime. Sur son compte Instagram, il a posté une photo avec pour légende « Bon rétablissement à toi et toutes mes excuses… »

Écrit par